Aujourd’hui j’ai 32 ans.

« Qu’est-ce que je peux faire pour toi aujourd’hui qui rendrait ta journée plus belle ?? »

Cette merveilleuse question est venue à moi aujourd’hui alors que j’étais dans l’avion qui me ramenait du Portugal en France -et parce que j’étais particulièrement inspirée à ce moment-là- !

Il y a deux années de cela, j’écrivais un article pour mes 30 ans. Une sorte de bilan personnel que je me plais à relire de temps en temps… comme pour me rappeler mes états d’âme du moment qui disparaissent. Pour me rappeler que le temps passe si vite, qu’il file à tout allure et qu’il est important de l’utiliser à bon escient (et pour contrer cette mémoire qui me fait défaut aussi… Aaah vieillesse 😉 )!!

J’aurai du mal à vous décrire tout ce que j’ai pu voir et traverser pendant ces deux dernières années tant les expériences se sont enchaînées ! Des relations se sont créées, d’autres se sont terminées. Des idées ont émergé, des projets ont pris forme et d’autres encore se sont réalisés ou ont carrément échoué.

Aujourd’hui, je vis complètement autre chose ! Et c’est parfois difficile de communiquer ce que l’on vit, de partager les changements.

Je suis passée par bien des états. Je me se suis sortie seule de situations complexes. J’ai appris à ne compter que sur moi et à faire passer mon instinct et mes envies en 1er

Egoïste ?! Très certainement ! D’ailleurs, la culpabilité est omniprésente quand on voyage seule. On y pense toujours et c’est parfois difficile de se pardonner mais c’est un égoïsme légitime. Je pense que, quoi qu’on en pense, le voyage exige une certaine forme d’individualisme, un égo sain. [tiens… cela m’inspire un sujet pour un autre article !]

Aujourd’hui, j’ai 32 ans, une transition dans ma vie est en cours. Elle se passe lentement mais sûrement !

Accepter que les choses prennent du temps, prendre du recul, se retrouver, admirer le chemin parcouru (sans culpabiliser) et être fière de moi sont devenues mes priorités.

Aujourd’hui, j’ai 32 ans. J’essaie toujours d’être à l’écoute de moi-même mais c’est un exercice difficile.

J’ai encore du mal à m’ouvrir aux gens qui m’entourent et à communiquer. J’observe beaucoup (trop) mon environnement en restant dans mon coin où j’aime toujours autant me réfugier (-> ma zone de confort <-). Mais j’ai encore l’impression que c’est là ma place… Je pense que je me trompe parfois mais j’y travaille. Je pense sincèrement que je suis une « vraie solitaire » mais l’idée de m’ouvrir au monde et me fondre me botte énormément… autant qu’elle m’effraie !

Aujourd’hui, j’ai 32 ans. Je ne suis toujours pas carriériste. J’ai envie d’être ici, ailleurs… Depuis que je suis revenue en France et en attendant mes prochains voyages, je fais de petits jobs qui m’enrichissent toujours un peu plus et j’essaie de créer une activité en tant que Digital Nomad en même temps. Un projet long et compliqué mais qui m’anime de jour en jour.

Aujourd’hui, j’ai 32 ans. J’ai toujours envie de quitter une chose pour une autre, pour me sentir « libre ». Je n’arrive toujours pas à rentrer dans le moule. Même si je sais que, tôt ou tard, je vais quitter un moule pour un autre…

Aujourd’hui, j’ai 32 ans et je vais continuer à apprendre autant que je le peux. De la vie, des autres… Je veux apprendre une nouvelle langue, une nouvelle activité (tellement d’idées !) !

Comme une enfant, j’aimerais jouer, rire aux éclats, danser. Je veux m’émerveiller d’un petit rien et d’un grand tout !

Apprendre tous les jours, un peu, beaucoup, passionnément !!!

Je vais savourer chaque moment…

« Qu’est-ce que je peux faire pour toi aujourd’hui qui rendrait ta journée plus belle ?? »

Vous le savez peut-être à force de me lire, que je suis pour la propagation du bonheur, de la positivité et de l’amour à petite et grande dose pour résister à la peur, à la morosité et à la haine…

Alors je me demandais… Et si on posait chacun cette question à une personne de notre entourage ? Cela aurait quel effet ?

De qui pouvons-nous embellir ou faciliter la journée aujourd’hui ? A qui pouvons-nous rendre service ?

A qui pouvez-vous dire quelque chose d’encourageant ? De positif ? Qui pouvez-vous soulager, écouter, accompagner ?

On ne devrait pas sous-estimer notre impact sur les autres.

Parfois, un simple sourire à un(e) inconnu(e) dans la rue, un simple mot pour souhaiter une bonne journée, une belle soirée, un joyeux anniversaire… peut illuminer une journée!

Et même si on ne le saura jamais, ce n’est pas une raison de ne pas le faire !

Pour cette nouvelle année, je vais m’offrir de briller et je vais faire de mon mieux pour vous illuminer !

ça vous botte??!

Ali.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 16
  •