Thaïlande: mon premier voyage solo -Par Cyrine

AUJOURD’HUI, JE LAISSE LA PAROLE À cyrinE QUI EST PARTIE EN VOYAGE SOLO pour la 1ère fois pendant 26 jours en thaïlande. ELLE NOUS RACONTE SA PREMIÈRE EXPÉRIENCE ET NOUS PARLE DE SON aventure, SEULE face à ses inquiétudes du grand départ, SES PEURS MAIS AUSSI SES JOIES ET SES GRANDES SATISFACTIONS!


Thaïlande, 2018: mon premier voyage solo! 

26 jours seule face à moi-même…

Un parcours de plus de 346.313 km, pris 8 bus, passé 36h dans les minibus, admiré les paysages sur la route sans compter les tuk tuk, taxis, uber/ grab; les bus locaux et le métro!

 

Pour être honnête, les premiers moments de ce voyage solo 

n’ont pas été faciles. Les questions, la peur de l’inconnu, l’appréhension de se sentir seul… Toutes ces choses ont fait de ce premier départ en solitaire l’un des moments les plus difficiles de mon voyage.

Et pourtant, en parallèle, j’étais heureuse comme jamais. Assise sur mon siège dans l’avion en direction de l’Asie pour la première fois de ma vie, je savais déjà que des expériences fantastiques et inoubliables m’attendaient là-bas.

A mon atterrissage à Bangkok après 12h de vol au total (avec une escale à Doha) j’étais super stressée! Comment faire, quoi prendre pour aller à mon auberge? Jusqu’à que je rencontre Bastien, un français qui voyageait seul pour six mois en Asie. On a parlé et j’en ai conclu que toutes mes craintes étaient probablement infondées.

C’est surtout le lendemain matin que j’ai enfin vraiment lâché prise. Après mon café , je suis parti à la découverte de Bangkok et ces temples et c’est vraiment là ou j’ai vraiment commencé à faire mes premières rencontres.

J’ai appris que voyager seul ne signifiait en aucune façon « voyager seul ».

Rares sont en effet les moments où je n’ai pas été accompagnée, soit par des locaux dans les tuk tuk, soit par d’autres voyageurs comme Lorene et Bastien.

Le seul moment où j’étais seule c’était un choix pour me retrouver, respirer et écrire quelques lignes de mon voyage, de mon expérience dans ce magnifique pays.

Alors oui, c’est vrai, l’embarquement à bord de l’avion et l’atterrissage se font seul et toujours avec les mêmes questions: où je vais ? Comment je fais ?

Mais croyez-moi voyager seul(e) permet de multiplier les rencontres. Rencontrer des gens, communiquer avec eux, savoir d’où ils viennent, partager un moment ensemble.

Nombreux d’entre vous me disent combien j’avais été chanceuse de voyager. A cela je répondais toujours que j’avais plutôt eu l’audace de prendre mon destin en main pour dire bye bye à une vie qui ne me convenait plus. la routine, le stress, la société…

 

La chance voudrait dire que le goût du voyage m’est tombé dessus comme ça ou que le hasard en avait décidé ainsi.

Non non, c’était bien un choix et j’ai eu l’audace de ne pas remiser mon rêve au placard, de croire qu’il était possible et prendre mon courage à deux mains et foncer même si je savais que j’aurai des moments durs seule face au monde. Mais d’un côté j’avais cette petite voix qui me disait “Cyrine tu n’es pas seule, tu peux le faire!”.

Certain vous accompagneront le temps d’une courte discussion d’autres le temps d’un trajet à l’arrière d’un pick-up.

Rencontrer des locaux et des voyageurs du monde entier fait partie des meilleurs aspects de voyager seul et faire le premier pas vers l’autre.

Et en parcourant le monde, vous vous rendrez rapidement compte que tout est bon pour se faire de nouveaux amis et que ce sont ces fameuses rencontres qui feront de votre voyage un moment de votre vie inoubliable.

 

Les occasions de rencontrer de nouvelles personnes ne manquent pas.

Ca peut arriver dans un bus, à l’auberge, lors d’un trek en pleine jungle ou même plus simplement dans un café.

Ce qui est génial, c’est qu’au final, on ne sait jamais où une nouvelle rencontre peut nous mener !

On peut très bien finir par faire la fête, partir voyager quelques heures avec cette personne dans un minibus avant que nos chemins se séparent pour laisser place à de nouvelles aventures.

Parfois vous changerez vos projets pour suivre quelqu’un, d’autre fois ce sera l’inverse, et d’autres fois encore vos itinéraires colleront si bien que vous pourrez voyager un bon bout de chemin ensemble comme j’ai eu l’occasion avec Lorene, à Chiang Mai car nos itinéraires étaient les mêmes.

Comment pourrai-je oublier un voyage aussi riche avec des gens toujours souriant, aimable, serviable?!

Un rien leur donne la joie de vivre. Un simple hochement de tête et directement le sourire aux lèvres.

Ce voyage ma pris vraiment aux trips, découvrir la religion, leur mode de vie, apprendre à communiquer… juste WAOW!!!!

 

Un conseil pour ceux ou celles qui hésite encore à voyager seul: FONCER!!!

Arrêtez de croire que vous aller pas y arriver! Oubliez ça et partez à la rencontre du monde! Ayez confiance en vous!!!

 

Comme je le disais un peu plus haut vous n’êtes jamais seul.
C’est à vous de faire le premier pas et faire un choix!

J’aurai jamais cru un jour partir à l’aventure comme ça…

Et si je suis partie à l’aventure c’est pour me retrouver et rencontrer d’autres personnes et découvrir d’autres modes de vie que celui dans lequel j’ai toujours vécu.

 

Malgré les moments difficiles, – car oui j’en ai eu bien sûr-  en aucun cas j’ai baissé les bras!

J’ai continué à avancer avec un objectif dans ma tête terminer mon parcours et mon rêve.

Avant que je vienne en Thaïlande j’ai fais connaissance d’une personne sur le groupe Facebook “les amoureux de la Thaïlande”, je ne citerais pas son nom mais mais je la nommerai “mon coco”.

Une personne formidable et sympathique que je ne regrette pas d’avoir connu .

La main sur le cœur, elle m’a bien conseillé, que se soit dans les plats locaux, les temples, les excursions ou les choses à ne pas manquer… tout est gravé dans ma mémoire! Merci à toi mon coco!

Voilà mon aventure est finie. Je suis un peu triste mais à la fois heureuse d’avoir fais ce voyage magnifique qui restera gravé dans ma mémoire à jamais.

Triste de ne plus avoir ce sourire aux lèvres des locaux et à la fois heureuse d’avoir découvert des personnes magnifiques.

Rien que d’en parler je voyage à nouveau…

J’ai des flashs qui me reviennent et le sourire aux lèvres. En aucun cas je ne regrette mon aventure seule malgré les difficultés que j’ai rencontrées!

Je termine mon petit récit par une citation que j’adore et qui décrit ce que je ressens aujourd’hui:

“Une fois que l’on a été piqué par la mouche du voyage, il n’existe aucun antidote connu et, en ce qui me concerne, je serai joyeusement infecté jusqu’à la fin de mes jours”
Michael Palin.

 

Article invité soumis par Cyrine. Retrouvez son voyage en Thaïlande et ses autres aventures sur son compte Instagram.

[En soumettant cet article, j’accepte que les informations contenues dans celui ci soient exploitées sur des blogs, ebooks ou tout autre supports pour permettre de me faire connaître.]

PARTICIPE !!!

Cet article t’a plu ?!

N’hésite pas à me poser toutes tes questions en commentaire! Je répondrai avec plaisir!

Rejoins-moi aussi sur les réseaux sociaux FACEBOOK et INSTAGRAM  où tu pourras suivre mes aventures au quotidien, en direct.

  • Envoie-moi des sujets qui t’intéressent et que tu aimerais que j’aborde
  • Fais-toi interviewer sur tes expériences de voyage et dis-nous comment le voyage a transformé ta vie
  • Participe et propose des “articles invités” sur le thème du voyage et/ou du développement personnel
Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 37
  •