Pourquoi choisir BALI comme 1ère destination en solo?

BALI, principale attraction touristique de l’Indonésie. Oui mais!

Visiter Bali en solo, c’est…

Tout d’abord, la 1ère chose qui m’a frappé en arrivant à Bali, ce sont la multitude de petits temples partout dans les rues. Presque chaque habitation possède un mini temple! (En général, plus la famille est riche, plus le temple est grand et ornementé. Il arrive même que le temple soit plus grand que l’espace habitable de toute une famille!)

Il faut savoir que, à Bali, la plupart des habitants ne sont plus musulmans. En fait, 80% de la population est hindouiste. Il y a donc très peu de mosquée à Bali.

Moi, ce que j’ai adoré à Bali, c’est observer les rituels d’offrandes et de prières. Ils commencent tôt le matin et durent tout au long de la journée (plusieurs fois par jour donc). J’ai trouvé que ces moments dégageaient beaucoup de sérénité, de force et de respect..

Les balinais passent beaucoup de temps à préparer les offrandes (en général les femmes) et à les répartir dans plusieurs endroits de la maison.

Les offrandes sont généralement constituées de fleurs, de riz ou encore de fruits disposés dans des sortes de petites coupelles fabriquées -par les femmes- avec des feuilles de bananiers. Elles y ajoutent des bâtons d’encens ce qui donne aux rues balinaises des senteurs particulières!

Les offrandes sont disposées à même le sol dans la rue, sur les trottoirs, devant les habitations, les boutiques, les temples… il y en a partout! Je vous conseille donc de faire attention où vous mettez les pieds! Même si souvent, on voit les petits paniers écrasés par les piétons, les scooters ou les voitures, on sent bien que c’est important pour eux!

Personnellement, je trouve que tous ces temples et les cérémonies procurent un charme particulier à Bali que j’apprécie beaucoup. L’ambiance est différente, incomparable avec d’autres pays d’Asie du Sud Est que j’ai pu visiter jusque là (Thaïlande, Philippines et Malaisie).

Les maisons et les jardins sont fleuris et les temples magnifiquement décorés! J’en ai été plusieurs fois émerveillée!

On m’avait dit “trop touristique”, “pas assez authentique”, “trop de monde”…

Oui c’est juste!

Bien sûr il y a des coins comme ça, comme dans tous les pays en fait!

Vous ne pouvez pas vous attendre à voyager et visiter Bali sans personne autour de vous! Vous n’êtes pas les seuls à vouloir découvrir des paysages de rêve et des cultures différentes! 

Mais partout aussi, il y a des coins tranquilles où règne encore une atmosphère douce et traditionnelle.

Il suffit parfois de chercher un peu et de ne pas s’arrêter aux clichés. Je vous parle, dans un autre article, de mon expérience à l’école de peinture de Dolit au Traditional Paiting Village de Kéliki, un petit village charmant à quelques kilomètres de Ubud ou encore ma journée à l’orphelinat de Amlapura, situé dans le Nord Est de l’île.

Bali est une île “incontournable” de l’Asie du Sud Est.

Je l’ai découvert avec ses qualités et ses défauts. Il faut juste prendre le temps de l’explorer, de bien la découvrir, de se perdre dans des petits coins chargés d’histoires.

De jolies histoires de celles que vous ne connaissez pas encore…

Et je ne vous parle pas de l’amabilité des balinais… Oui, c’est vrai! Vraiment! J’ai vécu des rencontres inattendues, des instants de partage sans rien attendre en retour, des sourires furtifs mais bienveillants… Plusieurs fois! Et j’ai savouré l’instant à chaque fois. J’en ai même tirer une très jolie leçon de vie (à lire dans le prochain article).

Et encore, il manque sur ces quelques lignes l’odeur de l’encens dans les rues, la sérénité des lieux et le son unique de la musique, souvent envoûtante…

Alors oui, c’est vrai qu’à côté de ça, j’ai surement payé un peu “trop” cher pour une course en taxi ou un souvenir acheté au marché, je n’ai pas toujours dormi dans des lieux aux prestations irréprochables et j’ai aussi attendu un peu trop longtemps, sous le soleil et la chaleur, mon chauffeur qui était coincé dans les embouteillages…

Mais je me suis très vite adaptée à ce pays et je me suis sentie en sécurité à chaque fois plus que partout ailleurs où je suis déjà allée, même plus que dans mon propre pays!

Bali est une île à explorer sans aucun doute. Tout comme les autres îles Indonésiennes qui l’entourent!

Alors, n’hésitez plus et sautez le pas! Si vous avez l’envie d’apprendre une culture différente, de découvrir des paysages riches et surprenants et de vous initiez aux traditions…

Partez explorer Bali sans craintes!


MON AVIS SUR LA SITUATION CLIMATIQUE ET LE TOURISME À BALI:

Certes, l’Indonésie (et donc Bali) a connu des épisodes tragiques ces dernières années (séismes & tsunamis en 2018 pour les plus récents) mais il faut savoir que ce pays est CONTINUELLEMENT classé en risque de catastrophes naturelles car il est -depuis toujours- situé sur “la ceinture de feu”, une zone sismique et volcanique, ce qui le rend beaucoup plus vulnérable que ses voisins… Pourtant, chaque année depuis des décennies, des hommes continuent de venir découvrir les merveilles de l’Indonésie et ils ont bien raison!

Alors, même si vous avez l’impression que c’est nouveau, ce n’est pas le cas. Les médias choisissent de diffuser les évènements qu’ils veulent, quand ils veulent.

Malheureusement, il existera toujours un risque MAIS, HEUREUSEMENT, CELA N’EN FAIS PAS UNE ZONE DANGEREUSE!

Bien sûr, il faut rester vigilant et il est important de bien s’informer sur les consignes de sécurité et d’alerte -si il y a- avant votre départ mais il est inutile de s’inquiéter davantage: l’Indonésie, et plus particulièrement Bali, regorge de trésors à explorer, à tout moment de l’année et cela depuis des décennies malgré les catastrophes naturelles régulières (souvent peu dramatiques).

L’Indonésie a justement besoin de vous, de nous, pour soutenir la population à traverser ses épreuves et continuer à vivre, ainsi, continuer à nous faire découvrir ses belles terres…

Ali.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •