Retraite silencieuse en Thaïlande: l’expérience d’Angélique

Aujourd’hui, je laisse la parole à angélique qui nous raconte sa première expérience de voyage solo. Elle nous parle notamment de son expérience incroyable dans un monastère pour une retraite silencieuse dans le nord de la thaïlande et les bienfaits que cette aventure lui a apportée.

Si vous souhaitez suivre les aventures de Angélique, actuellement en tour du monde en solo, cliquez ICI! N’hésitez pas à la contacter sur sa page Facebook Voyage Solo Thérapie si vous avez des questions sur son parcours. Elle est pleine de vie et de bonnes vibes pour vous inspirez et vous encourager!! 

 


 

Imagine … Un endroit calme au milieu des montagnes Thaïlandaises entourées de bananiers. Un eldorado pour qui veut se recentrer sur lui-même, se reconnecter aux vrais valeurs et bénéficier de l’apprentissage et de la sagesse des moines résidents ici.

C’est dans ce but que je me suis rendu au « Monastery Forest Wat Pat Tam Wua” dans le nord de la Thaïlande pour 10 jours de retraite silencieuse.

Je ne pensais pas trouver un jour un tel endroit. Ce genre d’endroit qui t’emporte à partir du moment où tu y poses les pieds. Ce genre d’endroit qui te laisse une trace indélébile dans ton esprit car tu vas y apprendre tellement de choses. Ce genre d’endroit qui te transporte de l’intérieur et te permet d’aller chercher ton être le plus profond. Ton ego ne sera d’aucune utilité la bas et c’est tant mieux. Tu vas pouvoir apprendre a t’en détacher et pouvoir te révéler entièrement.

Sept mois que je suis sur les routes de l’Asie dont 4 mois ou j’ai sérieusement commencé à apprendre le Bouddhisme et à faire de cette philosophie, ma philosophie de vie. Je ne peux que vanter son bénéfice dans ma vie.

J’ai appris à regarder les choses d’un autre œil et à changer de perception pour toujours voir les choses positivement. J’ai appris à m’aimer pour ensuite aimer mon environnement et les autres. J’ai pris conscience de l’importance de prendre le temps pour soi et de regarder ce qui se passe à l’intérieur plutôt que de me focaliser sur l’extérieur. J’ai compris que l’être humain va de plus en plus mal car, aujourd’hui, nous nourrissons quotidiennement notre ego plutôt que de se concentrer sur ce que nous sommes vraiment. J’ai appris a voir les vraies choses, celles qui vous permettent de donner du sens à votre vie et ainsi agir pour vous faire une vie sur mesure. J’ai pris conscience que avoir une vie simple n’est pas péjoratif, bien au contraire, le détachement des possessions est un appelle au détachement de la souffrance humaine. En dix jours la bas, j’ai intensifié le fait de  voir la vie comme elle est et non comme elle devrait être ou comme j’aimerai qu’elle soit. Et surtout, je sais aujourd’hui que vivre dans le présent et accepter la vie comme elle vient et la meilleur chose à faire pour se détacher de la souffrance.

Je sais maintenant pourquoi j’ai pris la décision de partir!

J’ai pas mal hésité à partir en voyage sans vraiment expliquer ce que j’allais y faire. Aujourd’hui, je sais et j’en ai l’intime conviction que je suis partie me découvrir. J’ai fais le choix de passer à l’action plutôt de continuer à regarder les autres agir. J’ai pris le contrôle de ma vie, en réussissant enfin à faire des choix. J’ai mis le temps mais aujourd’hui, je sais pourquoi je voyage et je l’oriente dans la direction que je veux prendre. J’ai confiance en moi et en mes capacités d’adaptation. Rien est impossible si tu y crois vraiment. Le voyage c’est un booster d’épanouissement, un eldorado de la découverte de soi qui stimule ton hormone du plaisir et te permet de faire ami-ami avec le bonheur et surtout avec toi-même.

 Le voyage c’est aussi des coups durs, des moments pas facile à vivre mais qui te permettent de devenir plus forte et de te connaître davantage.

Ces 10 jours au monastère m’ont fait le plus grand bien. Cette retraite silencieuse a été un repos pour l’esprit. On ne le fait pas assez de nos jours, apprendre a reposer notre esprit toujours trop stimulé.

J’avais peur de voyager seule, peur de partir mais cette peur qui te ronge au moment ou tu prends l’avion n’est rien comparé au bonheur que tu vis tout les jours à te découvrir. Je ne regrette en aucun cas mon choix et je serais la première a encourager toutes personnes a qui cette envie brûle comme un feu ardant a l’intérieur d’elle.

Cet article invité à été soumis par Angélique Morel. Retrouvez son parcours de Voyage Solo en Asie dans un autre article témoignage.

[En soumettant cet article, j’accepte que les informations contenues dans celui ci soient exploitées sur des blogs, ebooks ou tout autre supports pour permettre de faire connaître mon blog.]

PARTICIPE !!!

Cet article t’a plu ?!

N’hésite pas à me poser toutes tes questions en commentaire! Je répondrai avec plaisir!

Rejoins-moi aussi sur les réseaux sociaux FACEBOOK et INSTAGRAM  où tu pourras suivre mes aventures au quotidien, en direct.

  • Envoie-moi des sujets qui t’intéressent et que tu aimerais que j’aborde
  • Fais-toi interviewer sur tes expériences de voyage et dis-nous comment le voyage a transformé ta vie
  • Participe et propose des “articles invités” sur le thème du voyage et/ou du développement personnel
Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 4
  •