Surmonter la peur du 1er voyage solo- Par Angélique

AUJOURD’HUI, JE LAISSE LA PAROLE À ANGÉLIQUE QUI EST PARTIE IL Y A PLUS DE 6 MOIS MAINTENANT EN VOYAGE SOLO. ELLE NOUS PARLE DE SON RESSENTI, DE SES CRAINTES, SES DOUTES, SES PEURS D’AVANT DEPART MAIS AUSSI SES JOIES ET SES GRANDES SATISFACTIONS FACE A CETTE 1ERE EXPERIENCE DE VOYAGE SOLO.

SI VOUS SOUHAITEZ SUIVRE LES AVENTURES DE ANGÉLIQUE, ACTUELLEMENT EN TOUR D’ASIE EN SOLO, CLIQUEZ ICIN’HÉSITEZ PAS À LA CONTACTER SUR SA PAGE FACEBOOK VOYAGE SOLO THÉRAPIE SI VOUS AVEZ DES QUESTIONS SUR SON PARCOURS. ELLE EST PLEINE DE VIE ET DE BONNES VIBES POUR VOUS INSPIRER ET VOUS ENCOURAGER!! 

Elle est marrante la vie.

Il y a un an, j’étais envahie de peures de partir seule en Asie. Mon 1er long voyage SOLO. J’avais peur de la solitude à l’autre bout du monde. Je ne m’imaginais pas me retrouver seule sur la route aussi longtemps.

Aujourd’hui, je n’ai pas peur de rentrer en France. Je n’ai vraiment plus peur de grand chose. Le voyage m’a appris que les peurs, même si elles s’avèrent vraies, sont surmontables.

J’avais peur de perdre ma carte bleue, je l’ai perdue à Jakarta. J’avais peur de louper des avions. J’en ai loupé deux. J’avais peur de vivre des situations liées à la sexualité en tant que femme. J’en ai vécue deux en Malaisie . J’avais peur d’avoir des punaises de lit, j’en ai eu en Thailande. J’avais peur des morsures de chien ou singe sans le vaccin de la rage, je me suis faite mordre à New-Delhi, j’avais peur d’être seule et je n’ai jamais était autant entourée…

Je me rend compte aujourd’hui que c’est ma capacité à faire face à ces peures qui me tétanisait et non les peures elles-mêmes.

Dans un mois, je rentre sur Paris et je sais que je vais me sentir seule au début. J’ai pas peur de rentrer mais je trouve ça drôle ce changement de situation. Je ne voulais pas partir de peur de la solitude et, maintenant, j’ai une appréhension à rentrer à cause de cette même solitude. A la différence que maintenant, je sais que je peux y faire face, je sais que je peux rebondir, je sais que je suis capable de prendre le premier avion pour ailleurs si je ne me sens pas bien en France.

Je me suis surtout rendu compte que finalement, la plus grande solitude, tu peux la vivre autant en voyage que dans une vie standard. Je dirais même que tu es moins susceptible d’être et te sentir seule en voyage!

Je me suis rendue aussi compte qu’il n’y a rien d’effrayant dans la vie. Que toutes les peurs ne sont que des manifestations d’un manque de confiance en soi.

Que la vie est faite de première fois, et que si on veux expérimenter et donc vivre, il faut accepter d’en passer par là. Si, enfant, tu n’avais pas explorer toutes tes premières fois pour apprendre , tu ne serais pas l’adulte que tu es aujourd’hui. Tu ne pourrais pas marcher, manger, faire du vélo …

Car c’est ça, en fait, nos peurs aussi: c’est l’inconnu, le fait de passer par une première fois.

Comme le voyage est fait de plein de “première fois”, durant un an, j’ai mené ma vie comme un enfant. J’ai exploré, découvert, chuté, pleuré, rigolé, osé. J’ai vécu une vrai renaissance. On oublie trop l’enfant qui sommeille en nous, celui qui ose, celui qui n’a pas peur, celui qui n’as pas encore le poids de la société sur ses épaules. Et pourtant, enfant, on était fort, on avait pas peur, on était conquérant et curieux. C’est ça qu’on perd le plus en grandissant : cette insouciance.

Je rentre en France dans un mois avec pleins de projets en tête. J’entame une formation de sophrologue pendant trois mois sur Paris.

Toujours est-il que, quoi que vous ayez comme peur, ne mettez pas en doute votre capacité à les gérer. Vous êtes plus forts que ça!

Travaillez à voir les choses comme elles sont et non comme vous aimeriez qu’elles soient. Utilisez la peur comme énergie positive.

Si tu penses que tu peux le faire, ou pas, va-s’y! Fonce! Dans les deux cas tu auras raison.

Tu ne crains pas tes peurs, tu as juste peur de toi même.

Explorez, essayez, innovez, soyez insouciant mais surtout n’ayez pas peur!

Article invité soumis par Angélique Morel. Retrouvez son récit dans un monastère en Thaïlande ou elle a effectué une retraite silencieuse de 10 jours.

[En soumettant cet article, j’accepte que les informations contenues dans celui ci soient exploitées sur des blogs, ebooks ou tout autre supports pour permettre de faire connaître mon blog.]

PARTICIPE !!!

Cet article t’a plu ?!

N’hésite pas à me poser toutes tes questions en commentaire! Je répondrai avec plaisir!

Rejoins-moi aussi sur les réseaux sociaux FACEBOOK et INSTAGRAM  où tu pourras suivre mes aventures au quotidien, en direct.

  • Envoie-moi des sujets qui t’intéressent et que tu aimerais que j’aborde
  • Fais-toi interviewer sur tes expériences de voyage et dis-nous comment le voyage a transformé ta vie
  • Participe et propose des “articles invités” sur le thème du voyage et/ou du développement personnel
Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •